Yeshoua

Yeshoua HaMashiah que les nations appellent « Jésus-Christ », est-il ou n’est-il pas le Messie d’Israël ? Est-il ou n’est-il pas le Fils de Dieu ? Est-Il ou n’est-Il pas Dieu Vivant, incarné en chair ? Une réponse parmi des centaines peut être sondée dans les Ecritures hébraïques.

Le « code de la Bible » révèle lui aussi à de nombreux endroits la présence du Nom de Yeshoua à commencer par le livre de la Genèse à partir du Chapitre 1 au Verset 5 en partant de la lettre Yod : en comptant toutes les 172 lettres on trouve écrit le Nom de Yeshoua !

Ce Nom se trouve aussi codé dans Esaïe 53 :8-10 :

« Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; et parmi ceux de sa génération, qui a cru qu’il était retranché de la terre des vivants et frappé pour les péchés de mon peuple?  On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche, quoiqu’il n’eût point commis de violence et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche. Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains. (Esaïe 53 :8 à 10)

Le mot hébreu traduit par « il prolongera », ya-arik illustre le système : en comptant toutes les 20 lettres à partir du second yod on découvre l’expression yeshoua shmi. La Bible abonde en preuves les unes après les autres au point où nombre de savants et exégètes juifs du rabbinat en ont été fortement secoués par cette découverte.

Mais nous ne rentrerons pas dans cette partie de la science car nous voulons, pour l’instant du moins, laisser parler l’Esprit Saint dans la langue originale, l’hébreu.

Dans le Nom de Yeshoua, se trouve la Personne même du Fils du Père, toute la révélation du plan du salut de l’humanité. Merveilleux, ce Nom « lumineux » comprend toute la plénitude de la divinité qui éclaire tout homme. Dans l’arc en ciel, la lumière blanche se compose en 7 couleurs qui forment chacune l’une des étapes de la création. Cet arc apparaît dans le ciel à chaque fois que Dieu veut montrer à celui qui le voit, sa miséricorde et son amour. Yeshoua avait déclaré un jour au peuple « Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » (Jean 8:12)

Yeshoua HaMashiah est le nom hébreu de Jésus Christ. Destinés aux non juifs, le nom grec francisé « Jésus » est IESOUS tandis que l’attribut « Christ » est une simple décalque et non une traduction du grec CHRISTOS qui provient du verbe grec chriô, qui signifie dans la traduction grecque de la Bible hébraïque, et déjà dans l’Odysée, Oindre. Le verbe « Chriô » traduit l’hébreu mashah (prononcer le ch final dur) qui signifie bien oindre avec de l’huile. L’hébreu mishehah signifie l’onction. Et l’hébreu meshiah signifie et désigne celui qui a été oint, celui qui a reçu l’onction.

(Lévitique 4 :3, 1Samuel 2 :10, Exode 30 :26; 40 :9, 1Rois19 :16)

Plutôt que d’utiliser le mot grec « Christ », on préférera plutôt celui de « Messie » en araméen mechiHa et hébreu mashiah.

YESHOUA s’écrit de la droite vers la gauche : ישוע
YOD  י avec deux points-voyelles pour prononcer « Iè » 
SHIN ש (avec un point à droite se prononce « CH » 
VAV ו se prononce de deux manières soit « V » soit « OU »

AYIN ע (se prononce le plus souvent « a »

Une curiosité hébraïque : le nom de Yeshoua possède 7 « épis », ou 7 lumières et coïncide avec les 7 lumières de la menorah.

TOUT UN PROGRAMME DANS UN NOM : Que remarquons nous ?

Le  YOD י la plus petite lettre de l’alphabet hébraïque (sa valeur numérique est 10) Cette lettre signifie la main de Dieu (signifie MAIN, FORCE, PUISSANCE, POUVOIR, DOMINATION, VIGUEUR).
La MAIN de L’ETERNEL : force pour délivrer son peuple des ennemis (bénédiction) ou châtiment (malédiction)

Exode 6:1  L’Eternel dit à Moïse: Tu verras maintenant ce que je ferai à Pharaon; une main puissante le forcera à les laisser aller, une main puissante le forcera à les chasser de son pays.

Deutéronome 5:15  Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Egypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’en a fait sortir à main forte et à bras étendu: c’est pourquoi l’Eternel, ton Dieu, t’a ordonné d’observer le jour du repos.

1 Samuel 12:15  Mais si vous n’obéissez pas à la voix de l’Eternel, et si vous êtes rebelles à la parole de l’Eternel, la main de l’Eternel sera contre vous, comme elle a été contre vos pères.

2 Rois 3:15  Maintenant, amenez-moi un joueur de harpe. Et comme le joueur de harpe jouait, la main de l’Eternel fut sur Elisée.

La lettre Yod représente la Présence divine et lorsque cette lettre débute un mot, elle « domine le mot ». La valeur numérique de la lettre n’est pas donnée au hasard : non seulement son sens est « force », « pouvoir », « vigueur », « domination » mais en plus elle a un caractère mathématique exponentiel : multiple de 10. Lorsque le « bras de l’Eternel » prend les choses en mains, il y a multiplication de l’action humaine par 10. Cette lettre symbolise aussi par sa valeur, la création du Monde par les Dix Paroles (valeur numérique 10). Yod, à peine plus grande qu’un point, est la plus petite des lettres de l’alphabet hébraïque et pourtant c’est elle qui contient le plus de puissance. Elle enseigne que la plus petite semence peut produire de grandes choses. Cette lettre symbolise la puissance agissante de la main au service du Corps. La main est l’organe au moyen duquel toute l’ingéniosité intellectuelle se traduit dans la réalité physique. Le contrôle humain est lié à la puissance, au pouvoir et à l’agilité des mains. Yeshoua est la Main de Dieu.

Le SHIN  ש (valeur numérique 300) cette lettre signifie DENT, POINTE,  HAIR, MEPRISER, DETESTER, possède trois barres (le Père, le Fils au milieu et l’Esprit Saint) ressemble à un arc et sa flèche au milieu dirigée vers le haut.
L’ARC ( symbole aussi de la puissance de la prière)
Psaumes 18:34  (18-35) « Il exerce mes mains au combat, Et mes bras tendent l’arc d’airain. »
1 Chroniques 12:2  « C’étaient des archers, lançant des pierres de la main droite et de la main gauche, et tirant des flèches avec leur arc: ils étaient de Benjamin, du nombre des frères de Saül. »

Le VAV ו (valeur numérique 6) signifie CLOU, CROCHET, AGRAPHE, CROC et indique la manière dont sera « planté » le Messie, cloué sur la croix !
LE CLOU
Esaïe 22:23  « Je l’enfoncerai comme un clou dans un lieu sûr, et il sera un siège de gloire pour la maison de son père. »

Zacharie 10:4  « De lui sortira l’angle, de lui le clou, de lui l’arc de guerre; de lui sortiront tous les chefs ensemble. »
l’angle = Yeshoua est la pierre d’angle qui a été rejetée par certains

Le AYIN ע (valeur numérique 70) signifie OEIL,YEUX,REGARD : Dieu, par le Messie, a les yeux sur nous, Dieu a le regard sur son Fils qui est notre avocat, intermédiaire entre Dieu et nous.

Le REGARD DE DIEU

Genèse 4:4  « et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande »

Psaumes 32:8  « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. »

Yeshoua est la « main » de Dieu qui a été envoyée par la tri-unité de Elohim pour être une flèche tendue vers le ciel  pour intercéder pour les coupables et pour être méprisé et haï puis être cloué sur une croix. 
Grâce à lui, le regard de Dieu peut se poser sur Lui et dès lors aussi  sur nous.

Dans le Nom de Yeshoua est renfermé tout le programme du salut de l’humanité pécheresse. Le sang a été versé pour notre réconciliation avec Avinou.
Il n’est plus besoin de sacrifice d’offrande d’expiation ni même de Mitsvot car Yeshoua le FILS DE DIEU a tout accompli sur la croix.

Psaume 118 :14

« Yah a été ma force et mon cantique, et il a été mon salut » (LISHOUAH)

יד  עָזִּי וְזִמְרָת יָהּ;    וַיְהִי-לִי, לִישׁוּעָה.

Esaïe 49:8

« au jour du salut, je te secourrai » « oubeyom yeshouah azartiha »

 וּבְיוֹם יְשׁוּעָה, עֲזַרְתִּיךָ

Esaïe 35:4
Il viendra lui-même, et vous sauvera. (même racine que Yeshoua Veysha’ahem

 הוּא יָבוֹא וְיֹשַׁעֲכֶם

Yéshoua vient de la racine hébraïque « yasha »  à la forme hiphil hoshia et qui signifie sauver, délivrer. Yéshoua signifie littéralement : secours, délivrance, salut, triomphe, aide, sauvetage, assistance, affranchissement, victoire, bonheur, félicité… et tout cela vient de « Yé » ou de « Ya » donc de Yahvé, le Seigneur Tout Puissant !

Yeshoua est notre aide, notre assistance, il nous affranchit de la Loi du péché et de la mort, il a triomphé de la mort.

Dieu est Sauveur, l’Eternel est salut:

YA – SHOUAH

Diminutif de ELOHIM : YA (vient de YaHVeH)

LA RACINE DU MOT : SHOUAH : de la racine sauver, salut, sauveur

A de nombreux endroits de la bible on trouve des mots comme par exemple Yeshouati, Yeshoua (Dieu sauveur) à ne pas confondre avec Yeoshouah (Josué=Dieu est le Dieu sauveur). 

Laisser un commentaire