Un abri pour les enfants d’Israël

En Israël, on pouvait lire aux informations que durant le mois de mars 2012, quelques 200.000 enfants israéliens dans le sud d’Israël ont passé leur dimanche en se cachant dans des abris au lieu d’aller à l’école.

L’Abri que Dieu se propose d’être pour les humains est avant toute chose un abri pour son propre peuple, les enfants d’Israël. L’Eternel, le Dieu d’Israël est un sûr abri pour celui qui se confie en Lui, qui met sa confiance dans son Créateur.

« De Sion l’Eternel rugit, de Jérusalem il fait entendre sa voix; les cieux et la terre sont ébranlés. Mais l’Eternel est un refuge pour son peuple, un abri pour les enfants d’Israël. » (Joël 3:16)

Un abri se dit ma‘oz מעוז rocher, forteresse, force, soutien, soutenir, protecteur, protection, rempart, fortes, refuge, appui, lieux (fortifiés), abri. Ce mot signifie un lieu ou des moyens de sécurité, une protection, un refuge, une forteresse. C’est un endroit sûr, une place forte, un port, un lieu fortifié, le refuge de Dieu.

Ce mot vient de la racine azaz עזז une racine primaire puissant, triompher, affermir, fort, effronté, avec force, se réfugier. Plus loin encore ce mot signifie « être fort », « prévaloir », « rendre ferme », « fortifier », « renforcer ».

L’abri des enfants d’Israël sous la protection de leur Dieu est plus que le simple fait d’être passif : l’hébreu montre un triomphe, une véritable forteresse, une place forte qui fait rugir l’ennemi qui n’a aucune chance de gagner. C’est un combat inégal que l’ennemi veut mener contre l’armée du Dieu Vivant!

L’abri proposé aux juifs recèle une caractéristique absolument offensive et non défensive.

Lorsque nous nous mettons en tant d’Israël de Dieu, sous l’Abri du Très Haut, nous remportons toutes les victoires ! Lorsque le peuple juif se réfugie sous son abri, il glorifie alors Dieu qui est honoré aux yeux des nations païennes antisémites et anti-sionistes.

Que le Nom du Très Haut, le Saint d’Israël soit Béni !

AMEN !

Laisser un commentaire