Aide (Mon)

 » C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme? » (Hébreux 13:6)

Dans toute situation qui puisse nous arriver, nous pouvons – si du moins nous « appartenons » au Seigneur –  affirmer sans l’ombre d’une hésitation que Yeshoua HaMashiah est pour nous une aide et que la peur est un sentiment qui n’existe que dans les coeurs qui ne sont pas régénérés par le sang précieux de l’Agneau de Dieu. Aucun homme ne peut nous ébranler. Et si un homme peut en arriver à tourmenter un chrétien pour sa Foi, le Seigneur vient soutenir son enfant. Le « malheur atteint souvent le juste » nous dit la Bible, c’est donc que l’aide que Dieu nous apporte ne concerne pas toujours la délivrance de la souffrance.

Psaumes 34:19 « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours. »
Proverbes 12:21 « Aucun malheur n’arrive au juste, mais les méchants sont accablés de maux. »
Proverbes 21:12 « Le juste considère la maison du méchant; l’Eternel précipite les méchants dans le malheur. »
Proverbes 24:16 « Car sept fois le juste tombe, et il se relève, mais les méchants sont précipités dans le malheur. »

Il existe de multiples sortes d’aide dans la Bible et dans l’hébreu. Dans Josué 22:22  « Dieu, Dieu, l’Eternel, Dieu, Dieu, l’Eternel le sait, et Israël le saura! Si c’est par rébellion et par infidélité envers l’Eternel, ne viens point à notre aide en ce jour! »  l’aide yasha correspond au « salut », même racine que le Nom de Yeshoua.

2 Chroniques 14:11 « Asa invoqua l’Eternel, son Dieu, et dit: Eternel, toi seul peux venir en aide au faible comme au fort: viens à notre aide, Eternel, notre Dieu! car c’est sur toi que nous nous appuyons, et nous sommes venus en ton nom contre cette multitude. Eternel, tu es notre Dieu: que ce ne soit pas l’homme qui l’emporte sur toi!

Le mot utilisé ici azar est une racine primaire aider, secourir, donner du secours, embrasser, auxiliaire, appui, assistance, venir en aide, soutenir, être du même avis, protéger, combattre, protecteur, soutien, contribuer.  Il s’agit du même mot utilisé pour Eben Ezer « la pierre du secours ». Soutenir quelqu’un est aussi être de son avis. On peut même pour aider quelqu’un en arriver à combattre spirituellement ou même physiquement, qui sait.

Lorsqu’on a besoin du « bras » de l’eternel

Chaque matin, lorsque nous invoquons la Présence de Yeshoua dans notre vie, nous n’allons pas lui redemander de nous sauver « yasha » puisque c’est fait une bonne fois pour toute par notre Foi mais nous allons lui demander son soutien, son « bras » zeroah bras, main, épaule, fort, force, violence, aide, appui, troupes.

Sur un même ordre d’idée Lévitique 16:21 nous montre la place de la « main » de Dieu « Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge. »

Laisser un commentaire