L’Agneau qui est au milieu du Trône

Voici l’agneau de Dieu

Lorsque dans l’évangile de Jean, Iochanan Hamatbil, Jean Baptiste, fixait son regard sur Yeshoua qui marchait, il dit : « Voici l’agneau de Dieu » (Jean 1:36). L’Esprit Saint venait de révéler à Jean Baptiste non seulement le caractère du Messie mais aussi son oeuvre sacrificielle.

A l’image de cet animal, Yeshoua est doux, humble de coeur, docile et humainement faible : brutalisé, il s’est humilié et n’a pas ouvert la bouche : « comme un agneau traîné à l’abattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent : elle est muette ; Lui n’ouvre pas la bouche. »  (Esaïe 53:7). L’expression « Voici » rejoint celle de Pilate « Voici l’homme » : une annonce publique d’un Sauveur bouc émissaire.

Agneau immolé

Avoir le « caractère de l’Agneau » est spécifique aux personnes douces. A ce niveau là, Yeshoua était comme un Agneau : doux et humble de coeur. Mais la particularité de l’agneau n’est pas seulement d’être doux : il y a aussi celle de se laisser égorger sans broncher. Le prophète Jérémie écrivit à son sujet « Moi, j’étais comme un agneau docile, mené à la boucherie » (Jérémie 11:19). L’agneau, par son sacrifice d’expiation est alors « immolé » pour nous sauver ».

Par ce sacrifice de sa vie, Yeshoua a acquis les pleins pouvoirs dans les cieux et sur la terre : pour nous, il porte encore aujourd’hui et pour l’éternité, les « marques de la crucifixion » il est non seulement un agneau immolé, mais il est un agneau qui se tient debout et qui « semblait » immolé.Apocalypse 5:5   » 5 Mais l’un des anciens me dit : Ne pleure pas ; le lion de la tribu de Judah, le rejeton de David, a été vainqueur : il peut ouvrir le livre et ses sept sceaux ! 6  Alors je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des anciens, un agneau debout, qui semblait immolé. »

L’Agneau qui est au milieu du Trône (Apocalypse 7:17)

On a de la peine à imaginer parmi tous les animaux de la forêt, un agneau qui puisse régner sur les autres en maître. Un agneau qui est au milieu du trône et qui paîtra son troupeau n’est pas d’avantage compréhensible à notre entendement sans quelques mots d’explications.

[13] Et l’un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où sont-ils venus? [14] Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau. [15] C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux; [16] ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur. [17] Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Le contexte de la révélation du livre de l’Apocalypse nous situe un peuple qui a été massacré pendant la grande tribulation. C’est le seul endroit dans toute la Bible où il semble possible d’être sauvé (pardon des péchés) en donnant sa vie et en versant son sang : « ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau. » 

A la croix, on sait que le sacrifice sanglant de l’Agneau immolé était suffisant pour le pardon des péchés. Il était dès lors inutile et même blasphématoire de se sacrifier soi-même ou de se mortifier pour gagner encore quelque  faveur de Dieu.

L’Agneau de Dieu dont le sang versé sur les linteaux et les montants des portes des maisons des hébreux à Goshen en Egypte est bien ce Rédempteur du monde qui fut crucifié pour nos iniquités. C’est parce que cet Agneau a été brisé, que le châtiment est tombé sur Lui que nous avons aujourd’hui la Paix – si du moins nous croyons en Lui. « Vous prendrez ensuite un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous toucherez le linteau et les deux poteaux de la porte avec le sang qui sera dans le bassin. Nul de vous ne sortira de sa maison jusqu’au matin. »(Exode 12:22)

Apocalypse 21:9 « Alors l’un des sept anges qui tenaient les sept coupes pleines des sept derniers fléaux vint m’adresser la parole et me dit : Viens, je te montrerai la fiancée, l’épouse de l’agneau. 

« Comme un berger, Il fera paître son troupeau, de son bras Il rassemblera des agneaux et les portera sur son sein; Il conduira les brebis qui allaitent. » (Esaïe 40:11)

La deuxième venue du Messie en gloire

A la vue de l’Agneau qui est « au milieu du Trône », c’est un étonnant retournement de situation que nous voyons apparaître ici lorsque cet agneau qui a été égorgé prophétiquement il y a des milliers d’années se retrouvera bientôt sur un trône pour paître à son tour des brebis et pour les conduire à la Source de la Vie éternelle.

Le Messie Yeshoua est venu une première fois il y a 2000 ans pour souffrir sur la croix et nous racheter de la condamnation éternelle du péché. Ce Messie reviendra de la même manière qu’Il est parti. Il posera ses pieds sur le Mont des Oliviers. Ce Messie est appelé par le prophète Zacharie « Et l’Eternel, mon Dieu, viendra » :

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Mashiah ressusciteront premièrement. » (1 Thessaloniciens 4:16)

« 4 Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il se formera une très grande vallée: une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, et une moitié vers le midi. 5 Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atzel; vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, Au temps d’Ozias, roi de Juda. Et l’Eternel, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui. » (Zacharie 14:4-5)

« 9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, 11 et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Yeshoua, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. » (Actes 1:9-11)

Un Messie glorieux et Puissant vient bientôt – à l’improviste – nous délivrer – si du moins nous Lui avons remis notre vie entre ses mains et si nous demeurons fidèles en nous sanctifiant jour après jour.

« Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 22:11)

Ce que fera alors l’Agneau sur le trône est absolument Merveilleux :

« Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. 7 Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints. 9 Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; 10 tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. » (Apocalypse 5:6-14)

Laisser un commentaire