Admirable amour, admirable lumière

Dans la Parole de Dieu, le qualificatif d’admirable est synonyme de caractéristique de surpassement, quelque chose qui va au delà du possible, au delà de soi (Deutéronome 30:11). L’amour que Dieu a envers nous, méprisables pécheurs est incompréhensible, admirable. Cet amour admirable frise la folie : c’est la folie de Dieu.

« Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère! Tu faisais tout mon plaisir; ton amour pour moi était admirable, au-dessus de l’amour des femmes. »(2 Samuel 1:26).

Entre David et Jonathan existait aussi un amour fraternel, le même qui unit des personnes qui font partie d’une même famille spirituelle  – la kehila (église) – et qui ont en commun un même Dieu, un même Esprit, une même Foi dans le Fils de Dieu. Entre frères d’une même Foi, le partage et le véritable amour est possible. Cette Foi et ce lien d’amour ne peuvent exister en dehors de la nouvelle naissance par – et – en Yeshoua. Par son sacrifice à la croix, Yeshoua HaMashiah a donc payé le prix afin de racheter des peuples et d’en susciter des enfants de Dieu. Même si ce sacrifice a été quelque chose de « difficile à faire » pour Yeshoua (Matthieu 26:39), « difficile à comprendre » pour les enfants d’Israël (1 Corinthiens 1:23), il est et reste « extraordinaire ».

 

Admirable « Pala »  פלא une racine primaire étonnant (Genèse 18:14), prodige (Exode 3:20), accomplissement (Lévitique 22:21), se séparer (Nombres 6:2), difficile (Deutéronome 17:8), frapper, admirable, merveilles, magnifique, merveilleux, miracle, au-dessus ; être au delà de ses possibilités, être difficile à faire, être difficile à comprendre, être merveilleux, être extraordinaire.

Ce qualificatif est attribué premièrement au Fils de Dieu qui a tout amené à son « accomplissement » (Lévitique 22:21) en se « séparant » du monde, en acceptant d’être « frappé » (Deutéronome 28:59).

Le passage bien connu d’Esaïe 9:5-6, personnalise ce qualificatif d’admirable dans la Personne même du Messie:

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. »(Esaïe 9:5-6) 

Puisque Dieu est admirable, tout ce qu’Il touche et tout ce qu’Il fait le devient automatiquement

« Cela aussi vient de l’Eternel des armées; Admirable est son conseil, et grande est sa sagesse. »(Esaïe 28:29)

Ajoutons aussi que la lumière de Dieu dans nos vies est considérée plus que comme une simple lumière : cette lumière n’agit pas seulement physique au point d’éclairer des visages comme celui de Moïse lorsqu’il était redescendu de la Montagne de Dieu. Non seulement cette lumière a des effets physiques externes, mais elle agit à l’intérieur du coeur humain. C’est un prodige à nos yeux : c’est alors une « admirable lumière ».

Le visage de Moïse était illuminé par la lumière de Dieu. Le hasard de Dieu a voulu qu’en hébreu, פלא le mot pala contient la lettre (la bouche, la face), la lettre lamed (enseignement) et la lettre alef, la première lettre de l’alphabet et cette lettre signifie taureau, boeuf (sacrifice), puissant, conseiller, Maître, époux.

L’adjectif « admirable » est donc exclusivement attribué au Fils de Dieu, Yeshoua le Messie d’Israël, le Sauveur, Seigneur du monde.

« Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière »(1 Pierre 2:9)

Laisser un commentaire