Yeshoua

Yeshoua HaMashiah que les nations appellent « Jésus-Christ », est-il ou n’est-il pas le Messie d’Israël ? Est-il ou n’est-il pas le Fils de Dieu ? Est-Il ou n’est-Il pas Dieu Vivant, incarné en chair ? Une réponse parmi des centaines peut être sondée dans les Ecritures hébraïques.

Le « code de la Bible » révèle lui aussi à de nombreux endroits la présence du Nom de Yeshoua à commencer par le livre de la Genèse à partir du Chapitre 1 au Verset 5 en partant de la lettre Yod : en comptant toutes les 172 lettres on trouve écrit le Nom de Yeshoua !

Ce Nom se trouve aussi codé dans Esaïe 53 :8-10 : » Lire la suite

L’Avocat

L’Avocat (1 Jean 2:1)

Une des plus grandes et plus merveilleuses choses que la Bible nous enseigne c’est que, par rapport à notre état de pécheur, Dieu a payé à notre place en envoyant son propre Fils pour le rachat de nos âmes et le pardon de nos péchés. Un avocat, Yeshoua HaMashiah nous défend alors devant le Juge suprême (l’Eternel) contre l’accusateur public (Satan). Dans la série « Analogie de la Foi messianique », après le potier divin, le boulanger divin, le charpentier divin, nous poursuivons notre étude avec l’avocat divin. On va découvrir dans cette étude comparative qui fera partie d’une publication plus complète, les relations entre le jugement d’une infraction humaine et la médiation du Rédempteur Yeshoua notre Messie Sauveur. » Lire la suite